Saison 2018-2019 à l’Opéra national de Paris : notre top 3

Creative Commons Attribution

Après avoir parcouru la prochaine programmation du Metropolitan Opera de New York, il nous a semblé intéressant de faire la même chose avec l’Opéra national de Paris au prestige international que nous évaluons similaires.

Si à New York il nous a fallu faire face à une avalanche d’œuvres plus connus les unes que les autres avec des noms aussi fameux que Gustavo Dudamel ou Anna Netrebko qu’en est-il de la saison parisienne?

L’Opéra national de Paris fêtera en 2019 son 350ème anniversaire et a annoncé sa prochaine programmation lors d’une soirée de Gala digne d’un événement nord-américain avec interludes musicaux et chanteurs invités. Sur le papier que retiendrons-nous ? De manière générale plus d’audace artistique avec une recherche plus poussée évidente dans le choix des œuvres. On notera que c’est Anna Netrebko, qui vient d’annuler ses représentations dans La Traviata toujours à l’Opéra de Paris, qui sera la grande invitée du Gala des 350 ans de l’Opéra.

Nous avons dû faire trois choix, les voici :

  1. Simon Boccanegra de Verdi

Là aussi on peut énumérer en trois points les raisons de ce choix. D’abord la présence du baryton Ludovic Tézier, grand habitué de la scène de Bastille et dont on ne se lasse pas (on l’avion entendu dans La Traviata). Ensuite c’est une œuvre de Verdi que nous avons moins l’habitude d’entendre et notre attirance pour le maître italien nous emmène naturellement à redécouvrir cette partition. Enfin parce que la mise en scène est confiée au sulfureux Calixto Bieito qui laisse rarement de marbre!

  1. Les Troyens de Berlioz

L’œuvre de Berlioz a le vent en poupe en ce moment. Après un enregistrement remarqué chez Erato c’est donc une nouvelle production que nous propose l’Opéra de Paris dans laquelle nous aurons le plaisir non feint de retrouver la très vivante Stéphanie d’Oustrac qui retrouvera elle aussi le metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov. Les deux artistes ont travaillé ensemble l’été dernier dans une production de Carmen au Festival d’Aix-en-Provence qui nous avait totalement séduits et nous avons hâte de voir ce que ce metteur en scène a eu comme idées pour Les Troyens.

  1. Les Huguenots de Meyerbeer

Une raison principale à ce choix en numéro un : une distribution formidable. En plus de certains des habitués de Bastille membre de la fine fleur du chant français (Florian Sempey, Nicolas Testé…) c’est un trio féminin de prestige qui prend part à cette production : Diana Damrau, Ermonela Jaho et Karine Deshayes. Trois habituées également des scènes parisiennes (nous avions eu un coup de cœur pour Ermonela Jaho souvenez-vous) mais dont chaque apparition est un événement vocal. Alors les trois réunies, nous n’hésitons pas une seconde.

Notre dernière sortie à Bastille ? Souvenez-vous.

 

 

 

Publicités

One thought on “Saison 2018-2019 à l’Opéra national de Paris : notre top 3

  1. Ping: Saison 2018-2019 à l’Opéra de Montréal | louisleclassique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s