On a écouté l’album Schumann du pianiste Jan Lisiecki

© Deutsche Grammophon

© Deutsche Grammophon

 

Le mois de janvier 2016 est riche en sorties d’albums. Nous nous sommes arrêtés sur celui du jeune pianiste Jan Lisiecki consacré à Schumann pour Deutsche Grammophon.

 

Jan Lisiecki, 20 ans, est un jeune pianiste canadien, de parents polonais dont la carrière a démarré très vite et très fort. Il commence à se produire avec un orchestre dès l’âge de 9 ans et connaît ensuite rapidement une notoriété internationale qui l’amène à collaborer avec les plus grands ensembles dans les plus grandes salles du monde.

Dans cet enregistrement on retrouve le magistral Concerto pour piano de Schumann avec lequel Jan Lisiecki a une histoire particulière. En 2012 il part en tournée avec l’Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, le chef Sir Antonio Pappano et Martha Argerich avec laquelle ils se partagent les prestations. En 2013, avec le même orchestre et le même chef, Jan Lisiecki interprète ce même concerto de Schumann dans le cadre des BBC Proms au Royal Albert Hall de Londres.

Il retrouve l’Orchestra dell’Academia Nazionale di Santa Cecilia, Sir Antonio Pappano et donc Schumann pour cet enregistrement.

Cette œuvre ultra connue, bénéficie ici de toute la fougue du jeune pianiste. En lançant l’écoute de l’album, on est vite frappé par l’assurance dans le jeu et par un sens du rythme très développé et avec lequel Jan Lisiecki s’amuse avec brio. L’orchestre est impeccable, puissant sans tomber dans l’excès d’effets et reste très équilibré avec le soliste.

En plus du Concerto pour piano, des œuvres plus courtes dont notre préférée sur cet enregistrement à savoir l’Introduction et Allegro de concert. Quelle maturité dans l’interprétation de Jan Lisiecki ! Tout entier au service de la partition, il propose une interprétation profonde et personnelle. Selon le pianiste c’est « complètement fou. On sait d’après la vie de Schumann que les choses commençaient à se déliter, et on le perçoit dans la musique ».

Pour finir l’écoute, en forme de bis, le septième mouvement des Kinderszenen (Scènes d’enfants) tout en élégance.

 

Nous sommes sous le charme du pianiste Jan Lisiecki qui parvient à s’approprier une œuvre compliquée et très jouée et en l’associant à des pièces moins connues et totalement séduisantes.

Le concerto pour Schumann, souvenez-vous nous l’avions écouté à la Philharmonie de Paris avec un autre jeune prodige : Adam Laloum.

Advertisements

One thought on “On a écouté l’album Schumann du pianiste Jan Lisiecki

  1. Ping : Concert : Soirée Mozart à la Philharmonie avec l’Orchestre de Paris | louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s