Saison 2015-2016 à la Philharmonie de Paris

© Copyright Colin Smith

© Copyright Colin Smith

Nous nous sommes plongés dans la programmation de la saison prochaine de la Philharmonie de Paris, disponible en ligne sur leur site. Et en la feuilletant, nous avons craqué et pris notre abonnement. On vous raconte.

La Philharmonie de Paris, nous avons apprécié depuis son ouverture sa politique tarifaire, sa programmation à la fois classique et populaire, accessible et pointue. Nous avons apprécié le lieu et son acoustique, son ambiance et ses formes. Bref, nous avons aimé. Mais la Philharmonie n’a ouvert qu’en janvier. Donc, pour 2015-2016, la Philharmonie a, pour la première fois, pu monter une programmation complète ! Forcément nous avons eu envie de fouiller un peu dans le détail de la brochure.

Sur les constations générales, nous n’avons pas tout compris aux prix et aux catégories disponibles à l’abonnement mais peu importe. Les premières places pour un abonnement libre avec un minimum de 6 spectacles sont aux alentours de 11€. Franchement agréable.

Ensuite, il se dégage une forte diversité. Un cycle Higelin qui côtoie un cycle Beethoven, un autre sur le thème de la Ville, plusieurs soirées avec Peter von Poehl, une soirée de gala avec Cecilia Bartoli et Rolando Villazon… Du coup, la lecture de la brochure est un peu longue mais agréable car on fouille, on découvre, on s’interroge sur le choix des thèmes. Peut-être peu de récitals instrumentaux mais encore une fois, la saison de la Philharmonie ne se construit suivant les cycles traditionnels orchestres/récitals/musique de chambre/lyrique mais plutôt comme une succession de thématiques et de soirées de gala (hommage à Claudio Abbado, récital Pollini, Il Re Pastore…) et c’est à chacun de piocher dans cette pluralité de goûts et de couleurs. 

On note une présence très importante de l’Orchestre de Paris et d’ailleurs on en profite pour saluer la très belle saison 2015-2016 de cet ensemble. Sans que cela soit forcément volontaire, nous avons réalisé que plus de la moitié de notre abonnement est constitué de concerts de l’Orchestre de Paris. Ce dernier se produira soit seul soit avec de prestigieux solistes (Hélène Grimaud, Bertrand Chamayou, Daniel Barenboim…). Les nombreuses formations associées, dont notre orchestre préféré, le national d’Île-de-France, nous ont moins séduits dans leurs propositions.

Pour les amateurs d’orchestres, de très nombreuses phalanges internationales viendront faire trembler les murs de la porte de Pantin : Berlin, Vienne, Londres, Moscou… tous s’invitent à la fête pour notre plus grand bonheur.

Dans le désordre, nos coups de cœur vont à deux soirées Requiem de Mozart dans deux versions différentes, le retour des Musiciens du Louvre, un récital de Yuja Wang, Lionel Bringuier et Valery Gergiev à la tête de l’Orchestre de Paris, Philippe Jordan et l’Orchestre national de l’Opéra de Paris, un concert mêlant Agnès Jaoui et Valery Sokolov… Et on ne vous parle même pas de la musique du monde, de la variété, du « Ciné-kids », des expositions…

Pour un abonnement pas trop onéreux, nous avons sélectionné à titre personnel : deux soirées en octobre avec l’Orchestre de Paris, Lionel Bringuier et Bertrand Chamayou. Ensuite, nous célèbrerons la nouvelle année avec le Requiem de Mozart. On vous laisse deviner avec quel orchestre…

Notre abonnement se poursuit en mars. Nous n’avons jamais entendu l’Insula Orchestra en concert et bien ce sera chose faite l’an prochain avec un très beau programme Beethoven. En mars toujours, nous nous rendrons également au concert avec Agnès Jaoui et Valery Sokolov (et toujours l’Orchestre de Paris).

En avril, notre abonnement se terminera avec une soirée Natalie Dessay avec l’Orchestre de chambre de Paris. On peut d’ores et déjà vous annoncer que nous craquerons en cours d’année pour d’autres soirées !

On a déjà hâte ! Peut-être nous croiserons-nous dans les couloirs de la Philharmonie?

Pour la saison prochaine on vous a aussi présenté le Théâtre des Champs-Elysées. 

Publicités

3 thoughts on “Saison 2015-2016 à la Philharmonie de Paris

  1. Jaoui et Sokolov, ah mon Dieu : le mélange des genres est tellement tendance !! C’est si bô la « diversité ». Sans moi la philar; no thanks ! Et puis bouffer du périf que je mange déjà tous les jours, désolé, mais j’ai besoin d’autre chose, de rêves et non pas d’élucubration ….de …. mais chut !!

  2. Ping : Festival d’Ambronay 2015 : ce qu’il faut retenir | louisleclassique

  3. Ping : Disque : les Amours vécues de Kimy Mc Laren et Michael McMahon | louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s