Saison 2015-2016 : la prestigieuse programmation du Théâtre des Champs-Élysées

© dalbera - wikimedia

© dalbera – wikimedia

Une certaine effervescence régnait hier soir au 15 de l’avenue Montaigne en fin d’après-midi. On y voyait d’élégantes femmes assises sur un coin de muret remplir fébrilement un bulletin d’abonnements et de nombreux taxis et voitures officielles marquaient l’arrêt pour l’événement du jour : l’annonce de la saison 2015-2016 du Théâtre des Champs-Élysées.

Salle surchauffée et wifi à disposition. Raymond Soubie, président, et Michel Franck, directeur général, sont sur scène pour présenter cette future saison « bleue », « couleur de l’espoir » d’après les mots du président dont le discours d’introduction revient sur les changements importants dans le paysage musical parisien (Philharmonie, auditorium de Radio France, Salle Pleyel…) et assure la place solide du Théâtre dans ce contexte : « Comment se comporter ? En ne changeant rien. ».

Bon, et cette saison ? Michel Franck prend la parole et démarre le difficile exercice de présentation de toute une programmation. Pour faire court, le directeur général met en avant les soirées lyriques et les spectacles de danse. Michel Franck souligne également le fait que les tarifs n’ont pas augmenté sous ses mandats donc depuis six ans, et il revient également sur sa fidélité avec les artistes, nous y reviendrons, mais on retrouve effectivement tous les habitués du théâtre dans la saison 2015-2016.

En détails, on commence avec le lyrique. Entre l’opéra mis en scène et en concert, le Théâtre des Champs-Élysées propose une saison lyrique digne des plus grandes maisons d’opéras ! Six opéras mis en scène dont une Norma très attendue mais surtout, des œuvres en concert qui ont su retenir notre attention avec notamment Werther avec Juan Diego Florez et Joyce DiDonato dans les rôles de Werther et Charlotte, rien que ça, Zelmire de Rossini avec Patricia Ciofi, Lucia di Lammermoor avec Diana Damrau ou encore le Stabat Mater de Pergolèse avec Sonya Yoncheva et Karine Deshayes. Un grand bravo pour la diversité des œuvres et la richesse des distributions.

Pour les orchestres, on vous livres notre top 3 : on craquera pour la soirée avec l’Orchestre des Champs-Elysées avec la soprano Anna Caterina Antonacci et avec à la direction l’un de nos chouchous, Louis Langrée dans un programme français. En deuxième position, même si nous ne sommes pas forcément adeptes de l’Orchestre de chambre de Paris, nous irons à la soirée avec Gautier Capuçon avec un concerto pour violoncelle, création mondiale de Manoury. Enfin, la soirée orchestrale la plus prestigieuse à nos yeux et celle de l’Orchestre Philharmonique de Vienne avec Valery Gergiev à la baguette et l’impressionnante Yuja Wang au piano.

Les récitals de piano font tourner la tête. On y retrouve tous les plus grands noms : Kissin, Angelich, Lang Lang, Sokolov Chamayou… Notre choix porte sur la soirée avec Fazil Say qui interprètera La Tempête de Beethoven, et l’on connaît le talent de Fazil Say dans cette œuvre bouillonnante. On pourra aussi se rendre au récital de Nikolaï Lugansky dont nous apprécions la délicatesse et qui se produit dans un programme particulièrement séduisant. Pour les récitals de chant, on trouve également de très grands noms (Dessay, Jaroussky, Cencic…) mais nous choisissons sans hésiter la soirée avec Ermonela Jaho, brillante Traviata à Bastille la saison dernière, qui au Théâtre des Champs-Elysées sera accompagné de notre orchestre préféré à savoir l’Orchestre national d’Île de France.

Enfin, dernier coup de cœur dans cette programmation avec les concerts du dimanche matin qui sont un florilège de pépites. On y trouve un concert de Noël jeune public avec Natalie Dessay, Babar et le Père Noël, ou encore une matinée avec Catherine Frot, Je me crois sur scène donc j’y suis, ainsi que des formats plus classiques comme ce récital de Nelson Goerner consacré à Chopin. Mais c’est bien entendu pour Adam Laloum que notre cœur bat et qui se produira dans un programme Schubert/Schumann.

Convaincu ? Les abonnements sont ouverts. Pour l’intégralité de la saison, rendez-vous en juin. En attendant surveillez le site du Théâtre des Champs-Élysées.

 

A Radio France, la grève continue. Quels enjeux pour la musique classique ?

Publicités

4 thoughts on “Saison 2015-2016 : la prestigieuse programmation du Théâtre des Champs-Élysées

  1. Ping: Concert : Jean-Bernard Pommier à la Salle Gaveau | louisleclassique

  2. Ping: Saison 2015-2016 à la Philharmonie de Paris | louisleclassique

  3. Ping: Concert : Adam Laloum, Ion Marin et l’Orchestre national d’Île-de-France à la Philharmonie de Paris | louisleclassique

  4. Ping: On a vu l’opéra Maria Stuarda au Théâtre des Champs-Élysées  | louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s