Disparition : Gérard Mortier

© Big Grey Mare - Flickr

© Big Grey Mare – Flickr

Il fut directeur de l’Opéra de Paris, du Festival de Salzbourg et de la Monnaie de Bruxelles.

Il fut controversé, vilipendé, bousculé. Il fut visionnaire, ambitieux, téméraire.

Il fut un vent de fraîcheur pour toutes les scènes d’opéras européennes créant et recréant des œuvres aussi classiques que les Noces de Figaro que contemporaines comme le récent opéra Brokeback Mountain.

Il fut un grand homme du monde lyrique n’hésitant pas à s’engager sur des voix artistiques nouvelles.

Il fut un large sourire et un regard rieur.

Il fut Français, Allemand, Espagnol et Belge par dessus tout.

Il fut le collaborateur de Luc Bondy, Patrice Chéreau et Krzysztof Warlikowski.

Il fut et il n’est plus. Emporté par la maladie, Gérard Mortier va nous manquer.

Il rejoint Claudio Abbado. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s