Victoires de la musique classique : les nommés

© Dave_B - Flickr

© Dave_B – Flickr

Cela se déroulera le lundi 3 février en direct sur France 3, France Inter et France Musique depuis le Grand Théâtre de Provence d’Aix-en-Provence, la cérémonie des 21ème Victoires de la musique classique qui fait cette année la part-belle à la jeune génération. Décryptage.

On commence par les révélations de l’artiste lyrique et instrumental de l’année. Vous pouvez voter directement depuis le site de France 3. Pour la révélation lyrique nous avons hésité un instant entre Stanislas de Barbeyrac qui dégage déjà une belle assurance dans son jeu, et Omo Bello la belle et jeune soprano. Mais nous n’avons pas hésité longtemps. La voix exceptionnelle d’Omo Bello nous enchante dès les premières notes. Puissante, assurée, Omo Bello a déjà tout d’une grande. On la retrouvera cet été à Montpellier dans le rôle de Violetta dans la Traviata.
Pour la révélation instrumentale, notre choix s’est très vite porté sur l’altiste Adrien La Marca au jeu profond et sérieux. A 25 ans, il fait déjà partie de « l’école Renaud Capuçon » au même titre que David Kadouch ou Edgar Moreau. On a pu l’applaudir au premier Festival de Pâques d’Aix-en-Provence. Adrien La Marca joue presque à domicile !

Concernant le soliste instrumental, honneur aux hommes : Edgar Moreau, Adam Laloum et Nemanja Radulovic sont les trois nommés. Forcément, nous avons déjà eu l’occasion d’en parler on croise les doigts très fort pour Adam Laloum. Son dernier enregistrement est comme les autres, brillant. Délicat et discret le jeune soliste nous plaît ! Bravo à Edgar Moreau pour sa nomination. Très talentueux et flirtant avec la création contemporaine, il est un sérieux prétendant au même titre que le bouillonnant Nemanja Radulovic dont nous avons sur ce blog dit tout le bien que nous pensions de son enregistrement Paganini.

Mais notre attention sera essentiellement captée par le titre d’artiste lyrique avec à côté de Vincent Le Texier le vrai match de ces Victoires entre Julie Fuchs, révélation 2012, et Sabine Devieilhe la révélation… 2013. Les deux sopranos sont belles, jeunes, talentueuses, vont de succès en succès. Nous avions applaudi la première dans Zerbinetta de Strauss et Sabine Devieilhe semble faire l’unanimité actuellement avec Lakmé à l’Opéra Comique. Nous sommes très curieux de voir qui remportera le prix de l’artiste lyrique de l’année !

Enfin, deux derniers prix feront partie de ces 21ème Victoires : celui du meilleur compositeur avec la nomination de Richard Galliano dont nous ne sommes pas de francs supporters, et celui de l’enregistrement. L’album chez Deutsche Grammophon des Correspondances de Dutilleux est notre favori.

Verdict le 3 février !

Omo Bello, nous l’avons entendu il n’y a pas très longtemps.

Advertisements

One thought on “Victoires de la musique classique : les nommés

  1. Ping : 21ème Victoires de la musique classique : le palmarès | louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s