Mikko Franck succède à Myung-Whun chung à la tête du Philharmonique de Radio France

©  ezioman - Flickr

© ezioman – Flickr

Ils étaient nombreux sur la ligne de départ. C’est maintenant officiel, le nouveau directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Radio France est Mikko Franck. Il succédera à Myung-Whun Chung à la tête du prestigieux ensemble en septembre 2015.

Mikko Franck c’est depuis quelques saisons, l’éternel remplaçant de maestro Chung. Il a aussi remplacé au pied levé Pierre Boulez. Bref, c’est un amoureux de Paris et de ses salles de concerts.
A même pas 40 ans (Mikko Franck est né en 1979) c’est donc une fulgurante carrière que mène ce chef d’orchestre d’origine finlandaise.
Il démarre très jeune son apprentissage musical d’abord avec le violon. Mais dès l’âge de 16 ans il dirige et prend définitivement le chemin de la direction d’orchestre.

Il sera directeur musical de l’Orchestra National de Belgique puis de l’Opéra National de Finlande. Grand amateur de la musique de Sibelius, il fait aussi partie de ses jeunes chefs férus de musique contemporaine et a dirigé plusieurs oeuvres du compositeur finlandais Eino Juhani Rautavaara notamment lors de la création de l’opéra Rasputin.

Grand défi que celui qui attend ce jeune chef à la tête du « Philhar ». L’Orchestre Philharmonique de Radio-France bénéficie d’une image plus jeune et dynamique que celle des autres orchestres parisiens. Brillant dans le grand répertoire classique, comme dans la musique contemporaine et la création, cet orchestre a un éclat dans l’exécution qui lui confère un label d’excellence. Mais l’orchestre le sait bien et arbore parfois des allures arrogantes et ne se laisse pas amadouer par n’importe qui. Myung-Whun Chung avait emporté la phalange parisienne très loin sur les chemins du prestige.

Aucune raison pour qu’un jeune chef, brillant, dont les origines scandinaves apportent une couleur toute particulière dans la direction, aussi bien expert dans la direction d’opéra que dans le symphonique, ne sache apprivoiser la formation parisienne qu’il connaît déjà pour l’avoir dirigé à plusieurs reprises.

Le pari de la jeunesse pour l’Orchestre Philharmonique de Radio France, audacieux et intéressant.

Le Philharmonique, souvenez-vous nous l’avions entendu en concert.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s