Le passé nazi de l’Orchestre Philharmonique de Vienne

©  Hindrik S - Flickr

© Hindrik S – Flickr

Le poids de l’Histoire. L’Orchestre Philharmonique de Vienne a décidé de l’assumer. L’orchestre a ouvert ses archives et des historiens sont venus farfouiller. Qu’ont-ils découvert ?
L’orchestre a un sombre passé. Les années du régime nazi sont pour la formation une période trouble. Tous les quotidiens reprennent l’histoire de ce trompettiste, membre du NSDAP, de la SS, exclu de l’orchestre en 1945 puis réintégré avec les honneurs quelques années plus tard avant de prendre carrément la direction de la phalange viennoise. Ce même trompettiste, remettra la plus haute distinction de l’orchestre à l’ancien chef des jeunesses hitlériennes quelques années plus tard. La décoration lui avait retiré à la fin de la guerre mais décision a donc été prise de la lui rendre. Chassez le naturel…
Cette distinction sera aussi remise en 1942 au gouverneur de Vienne qui a organisé la déportation de 10 000 juifs et qui sera condamné à mort par le tribunal de Nuremberg.
De 1938 à 1945 ce sont près de la moitié des musiciens qui sont sympathisants du parti nazi (60 sur 123 musiciens). Les rares musiciens juifs qui ont réussi à s’exiler (six seront assassinés et dix déportés) n’ont jamais souhaité revenir après la chute du régime et malgré les invitations de l’orchestre.
Ces conclusions nous rappellent les révélations sur Herbert von Karajan. L’immense chef était un sympathisant au régime. Il s’est toujours justifié en expliquant qu’à l’époque, il était obligé de prendre sa carte au parti pour éviter les problèmes. Mais son passé étudiant, prouve son antisémitisme.  Herbert von Karajan fait partie de l’association pan-germanique et dénonce l’enjuivement du VolksOper de Vienne.
Quant au Concert du Nouvel An, sans être une invention du régime nazi, il a été disons, officialisé, en 1938 au service de l’idéologie. Bref, tout ça pour dire qu’il était temps que l’Orchestre Philharmonique de Vienne fasse la lumière sur son passé difficile, mais réel.
Le rapport a été rendu public alors que l’on « célèbre » le 75ème anniversaire de l’Anschluss, l’annexion en 1938 de l’Autriche par l’Allemagne nazie. Il est disponible en ligne sur le site de l’orchestre. 
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s