Musique de la semaine : Les Biches de Francis Poulenc

 ©  Crow 911 - Flickr

© Crow 911 – Flickr

Cocorico ce matin. Pour la musique de la semaine nous avons choisi une partition de Francis Poulenc. Et pas n’importe laquelle, une avec un nom amusant et intriguant : « Les Biches« .

Compositeur français, Francis Poulenc naît et meurt à Paris, respectivement en 1899 et 1963. Sa mère le met à la musique en l’installant au piano et en lui apprenant Mozart, Schubert, Chopin. Son oncle lui fait découvrir Stravinski ce qui sera pour le jeune Francis une révélation. Bref une histoire de famille.
Adolescence difficile, il perd sa mère à 16 ans, et son père deux ans plus tard. Recueilli par sa sœur, il rencontre à cette époque tout le milieu intellectuel parisien : Cocteau, Breton, Apollinaire… Ces rencontres sont importantes dans la vie du compositeur qui s’inspirera énormément des poèmes de ses contemporains.

1920, Francis n’a que 21 ans. C’est alors qu’est créé ce que l’on va appeler le Groupe des Six. Six compositeurs, avec des styles totalement différents, qui se réunissent régulièrement, notamment au cabaret « le Bœuf sur le toit« , partageant une admiration commune pour Satie et Cocteau.

D’une grande élégance, ayant parfois des allures de chanteurs de music-hall tel Fernandel, il meurt d’une crise cardiaque dans son appartement parisien quatre ans après avoir fêté ses 60 ans salle Gaveau. Il laisse une œuvre très poétique, inspirée de toutes les tendances de son époque.

Francis Poulenc rencontre Serge de Diaghilev en 1921. A cette époque, le fondateur des Ballets russes est très en vogue. Il demande à Poulenc d’écrire un ballet. Il le compose en 1923 et l’année suivante sera créé à l’opéra de Monte-Carlo le ballet Les Biches. Le compositeur retravaillera la partition pour créer une suite pour orchestre entre 1939 et 1940. Il s’inspire pour la composition des tableaux de Watteau (peintre français, 1660-1720) qui a notamment peint « les fêtes galantes », mode de l’époque, qui consiste pour les aristocrates, à organiser des sorties en plein air, délaissant la lourde cour de Versailles. L’appellation « les Biches« , viendrait du nom d’un parc et du symbole féminin que la biche représente en peinture.

Écoutez les influences, la liberté et légèreté de la musique. Parfait pour commencer la semaine non ?

Poulenc, souvenez-vous, nous l’avions déjà croisé.

 

Advertisements

4 thoughts on “Musique de la semaine : Les Biches de Francis Poulenc

  1. Ping : La Voix Humaine de Francis Poulenc, à l’Athénée Théâtre Louis Jouvet « louisleclassique

  2. je découvre votre réflexion sur la musique de la semaine en cherchant les Biches, remarquable et félicitations pour cette mise en page.
    jeanpiscart, deiffelt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s