La Grande Battle sur France 2 : Nagui et JF Zygel triturent la musique classique

© heanster – flickr

France2 célèbre à sa manière la musique classique. Hier soir, nouvelle édition de « La Grande Battle » déjà présentée l’an dernier. Des groupes amateurs reprennent des thèmes célèbres de la musique classique dans des version rap, rock, chanson… L’idée étant de faire découvrir et redécouvrir des compositeurs et des airs populaires tout en prouvant que la musique classique n’a pas d’âge.

Sur le papier ? Nous disons oui. En pratique ? Vous allez être surpris par Louis.

L’émission est présentée par Nagui et Jean-François Zygel. Un présentateur populaire, connu pour son goût pour la musique notamment à travers l’émission « Taratata » et la caution musique classique/pédagogie de France Télévisions qui s’illustre régulièrement dans son émission « La Boîte à Musique ».

Pour accompagner les deux trublions, l’orchestre des lauréats du conservatoire de Paris et à la direction la chef Alexandra Cravero. Chef de télévision ou de carnaval au choix, ridicule. Par contre l’orchestre ne démérite pas, loin de là. Un vrai bravo à eux !

Sur le plateau Claire Keim, Rolando Villazon, et Alexandre Astier.
Alors pour l’un des plus grands ténors au monde ok. On apprend qu’il sort un album consacré à Verdi. Louis aura sûrement un avis, à lire très bientôt sur ce blog.
Pour le comédien de Kaamelott d’accord aussi. Grand mélomane, il a récemment endossé le costume de Bach dans une pièce brillante sur la vie du compositeur.
Mais Claire Keim ! Pourquoi nous ressortir la comédienne du placard à n’importe quelle occasion ? Comédienne mais on pourrait également dire chanteuse puisque son talent à l’écran n’a d’égal que son talent dans la chanson.

Soirée anniversaire de Nagui, au sens propre. Il s’offre le plaisir de s’illustrer avec ses plaisanteries et ce n’est pas la fête pour tout le monde. Mais bon, finalement il fait son métier, animateur, et pour sûr qu’il anime. Et puis on l’aime bien. C’est un vrai amateur de musique, donc même si ses plaisanteries sont plutôt lourdes (« J’ai eu cinq moustiques » s’exclame-t-il en utilisant les cymbales), on l’excuse.
L’agaçant Jean-François Zygel est discret, ses interventions sont rapides et assez pertinentes. Nous allons de surprise en surprise !
L’avantage de l’émission : la présentation des plus grands compositeurs en quelques minutes. Il faut reconnaître que c’est plutôt réussi et permet une bonne initiation.

Huit groupes : les Celkilt qui reprennent une Danse Hongroise de Brahms avec des accents celtiques/rock. Plutôt réussi, dynamique, amusant, on tapote le rythme avec le pied pendant le morceau. Tony Vitti, qui reprend l’Hymne à la Joie de Beethoven en version jazzy, crooner américain. Pas mal du tout aussi. Whiskybaba (oui oui…) qui reprend la Petite Musique de Nuit de Mozart en version rock festif pour utiliser la définition du groupe. Encore une fois, assez sympathique ! Zic Zazou (oui oui vraiment) reprennent Carmen de Bizet avec des instruments de leur cru qui utilisent des éléments de bricolage ou de récupération du quotidien. Bof. Et pourtant ce sont eux les gagnants de cette émission. Peut-être pour l’originalité. Mattrach pour Rossini, version hard rock. On aime moins aussi. Haendel version salsa, en espagnol dans le texte s’il vous plaît par le groupe Conga Libre. Alors là ça commence à aller un peu trop loin pour nous. Si musicalement c’est plutôt juste, est ce que cela se prête bien à Haendel ? Pas sûr. Des occitans, chers à Louis, qui reprennent La Traviata de Verdi. Le groupe Joanda « retraditionnalise » Verdi à la sauce languedocienne. Moui… Et enfin on termine par les Players Go Places, aux influences rock anglais, qui s’approprient Tchaïkovski et sa Valse des Fleurs. Vraiment bien.

Nous sommes déroutés… Nous étions prêts, l’agressivité aiguisée. Cette émission devait nous exaspérer.
Les deux éléments très énervants sont Claire Keim et son inutilité chronique, et l’hystérique chef d’orchestre. Et puis l’émission est quand même longue. Et le public n’a d’ailleurs pas vraiment suivi… A peine 9% d’audience.
On regarde une émission de télévision donc oui il y a d’autres choses agaçantes, le côté animation, show. Mais c’est le jeu. Musicalement les groupes sont plutôt bons, les présentations des compositeurs réussies, les explications de Jean-François Zygel sont utiles…

Bon, Louis met son académisme, son snobisme et sa mauvaise foi de côté. Oui nous en sommes capables. Et du coup nous avouons que c’était pas mal du tout. A revoir si vous le souhaitez sur le site pluzz.

Pourtant la musique classique à la télévision ne nous a pas toujours plu, souvenez-vous.

Publicités

2 thoughts on “La Grande Battle sur France 2 : Nagui et JF Zygel triturent la musique classique

  1. Ping : Bilan 2012 : les articles les plus consultés « louisleclassique

  2. Ping : La Grande Battle 2014 sur France2 | louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s