Gustavo Dudamel, musicien de l’année pour Musical America

© ruurmo – Flickr

Musical America, l’une des plus anciennes et prestigieuses publications américaines sur la musique classique, vient de désigner le chef Gustavo Dudamel musicien de l’année pour 2013. L’occasion de revenir sur le parcours de ce jeune prodige de la musique.

Gustavo Dudamel est né au Vénézuela il y a à peine 30 ans. Aujourd’hui il est directeur musical du Simón Bolívar Symphony Orchestra du Vénézuela et du très prestigieux Los Angeles Philharmonic où il succède à Esa-Pekka Salonen.

Immense star dans son pays, il est l’ambassadeur mondial du système éducatif musical vénézuélien dit El Sistema. Il s’agit d’un dispositif pédagogique unique au monde qui permet à des centaines de milliers d’enfants vénézuéliens, d’avoir accès à un centre de formation musicale. L’idée vient de José Antonio Abreu qui a fondé ce réseau en 1975. Aujourd’hui ce sont plus de 15 000 professeurs de musique, qui forment près de 350 000 jeunes élèves issus pour la majorité, d’un milieu social défavorisé. On ne compte plus le nombre d’orchestres symphoniques dans le pays. Enfin si on les compte quand même : 180 (plus de détails sur le site officiel d’El Sistema).

Pour Gustavo Dudamel El Sistema n’est pas une « usine à musiciens » mais une école des valeurs qui permet d’en finir avec les différences sociales et d’unir tous les jeunes du pays autour d’un projet commun et à travers le travail de groupe. Théoricien, quasiment philosophe de la musique, ses interviews sont passionnantes. Sa vision de la musique est idéaliste comme vecteur social, instrument de la construction personnelle et de la communauté. « La pauvreté matérielle se brise » grâce à la richesse spirituelle qu’apporte la musique.

Recouvert de prix, régulièrement présent dans le classement du Times Magazine des 100 personnalités les plus influentes au monde, Gustavo Dudamel, on l’aura compris est plus qu’un chef d’orchestre. Il est dans son pays un symbole, symbole d’un système éducatif unique et qui fonctionne, symbole d’une génération et un ovni dans la cour des grands chefs d’orchestre. Jeune, fougueux, il dévore la musique. Magicien, il rajeunit tout ce qu’il touche. Sa manière de diriger, énergique et entière, donne un nouveau souffle aux airs les plus célèbres comme aux créations contemporaines.

Inutile de faire la liste de ses collaborations, tous les orchestres, toutes les salles, tous les solistes y sont. Et en ce moment, que fait Gustavo Dudamel ? Il dirige Rigoletto à la Scala. Il est comme ça Gustavo. Ensuite il part en tournée américaine avec le Simón Bolívar Symphony Orchestra puis il dirigera l’Israel Philharmonic Orchestra.

Vous avez compris, Gustavo Dudamel est là où on ne l’attend pas et il révolutionne la manière de diriger et de concevoir la musique et son rôle dans la société.

Le Los Angeles Philharmonic on l’a évoqué lors de l’article sur la crise des orchestres américains.

 

Advertisements

2 thoughts on “Gustavo Dudamel, musicien de l’année pour Musical America

  1. Ping : La valse des chefs : Lionel Bringuier à Zurich « louisleclassique

  2. Ping : La musique classique en Amérique latine : les cas du Mexique et du Pérou | louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s