Les opérettes de l’été : deux festivals de la Gironde à l’Hérault

© meneldur – Flickr

Le mois d’août, ses boulevards vides balayés par le vent, ses nuées de touristes près des monuments et surtout son actualité musicale calme, très calme…

Mais non, Louis est là et a décidé aujourd’hui de se pencher sur deux programmations légères, parfaites pour l’été parce qu’elles concernent un genre que Louis apprécie particulièrement  : l’opérette.

Alors deux sites ont été sélectionné.

 

D’un côté, si vous avez décidé de passer vos vacances sur la côté atlantique, on se rendra au petit festival «  Opérettes à Barie  ». Monté par une bande de copains, tout est fait maison pour monter des opérettes un peu oublié. Pas d’orchestre mais un piano, mais de vraies mises en scène dans un petit village au fil de l’eau de la Garonne, entre Bordeaux et Marmande.

Alors déjà, on va se plonger dans le site Internet, très fourni, avec un journal de bord, les vidéos des éditions précédentes, et on se régalera de la lecture de l’article fondateur, au ton simple et proche.

Trois opérettes au programme dont «  le Vent du Soir  » d’Offenbach, qui, ne serait-ce que par curiosité et en soutien à l’équipe créatrice de cette belle initiative, mérite le déplacement.

 

Le deuxième lieu, si cette fois vous êtes en vacances sur la côté méditerranéenne côté Languedoc, c’est le festival de Lamalou-les-Bains. Célèbre station thermale du nord de l’Hérault, au début du parc naturel national du Haut-Languedoc, Lamalou accueille chaque année un festival d’opérette d’envergure.

Et cette saison on est servi  ! La Belle Hélène, la Veuve Joyeuse, la Belle de Cadix et même le Barbier de Séville… Le tout dans le théâtre du casino (qui dit station thermale, dit casio) qui traditionnellement accueille des spectacles depuis la fin du XIXème (le festival lui existe depuis 1975).

Véritable défi qu’a relevé le directeur artistique en montant et faisant vivre ce festival dans cet endroit isolé, assez difficile d’accès avec en plus, une troupe sédentaire et maintenant, un festival d’hiver  !

 

Finalement on continue de s’inscrire dans la description des festivals de l’été  (ici aussi) alors vous n’avez plus que l’embarras du choix.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s