L’Ensemble Matheus aux Vieilles Charrues : oui, mais non

© Emily’s mind – Flickr

 

Louis revient aujourd’hui sur un évènement passé il y a plusieurs jours déjà.

Au cours du Festival des Vieilles Charrues, l’Ensemble Matheus, célèbre formation classique, emmenée par le bouillonnant Jean-Christophe Spinosi a pris des risques en montant sur scène. Face au public des Vieilles Charrues ce sont donc des airs et une musique baroque et classique qui ont fait vibrer des milliers de personnes surprises par ce changement de ton musical.

Alors oui bien sûr, saluons l’audace de cette démarche qui vise à croiser tous les styles de musique, à décloisonner les genres et bien d’autres choses encore.

Pourtant, nous, Louis, sommes sceptiques.

Est-il vraiment nécessaire de réaliser ce genre de happening? Quelle image cela donne-t-il de la musique classique, obligée de se singer pour paraître plus actuelle (les musiciens portaient des blousons de cuir noir, le chef un bandeau dans les cheveux) mais aussi du public à qui l’on impose d’une certaine manière, un style musical qui n’est pas le sien?

Dans le cas présent, l’effet est réussi, le public conquis. L’ensemble est suffisamment intelligent pour avoir su jouer de mélange des genres. Mais au-delà de cette réussite c’est toutes les tentatives de faire entrer la musique classique partout qui peuvent être en partie dénoncer.

Pourquoi vouloir faire de la musique classique ce qu’elle n’est pas? Non on ne peut pas slammer sur du Bach, et non les concerts « symphoniques » des célébrités de la variété française déchues, ne sont pas nécessaires.

En outre, c’est prendre les gens de haut que de leur dire « Regardez, vous êtes capable d’écouter de la musique classique », comme des enfants à qui l’on cache un médicament dans une compote. Et la majorité de ces démarches a malheureusement trop ce goût là.

Alors bravo à l’Ensemble Matheus et à Jean-Christophe Spinosi pour avoir fait les choses simplement et avec passion sans sombrer dans une pédagogie démagogue (comme dans l’émission Berlingot dont nous avons déjà parlé).

Les vraies efforts de diffusion se font aussi bien en amont, comme nous l’a prouvé ce genre d’initiative.

Publicités

4 thoughts on “L’Ensemble Matheus aux Vieilles Charrues : oui, mais non

  1. Ping : Fantasia : Mickey au service de la musique, le classique au service de Disney « louisleclassique

  2. Il y a les gardiens du temple en queue de pie, ceux qui creusent et élargissent des fossés autour de « leur musique »,pour l’isoler, sous le fallacieux prétexte de la protéger des miasmes de la diversité et de la modernité. Par vos propos, particulièrement sectaires, vous revendiquez votre appartenance à cette triste catégorie. Et puis, il y a les « passeurs », ceux qui jettent des passerelles par dessus vos fossés, il y a Eddie South , Stéphane Grappelli et Django Reinhardt swingant sur le concerto pour deux violons de Bach (vous connaissez ?), il y a l’Ensemble Matheus et Malena Ernman qui sortent leurs tripes pour créer une brêche dans laquelle vont s’engouffrer des milliers de barockeurs enthousiastes. je peux en témoigner, j’y étais…Ce n’était pas ce que vous nommez, avec beaucoup de mépris, « un mélange des genres », c’était une union miraculeuse entre des musiques différentes, un immense talent au service de la Musique.

    • Cher Monsieur,

      Loin de nous l’idée d’être sectaires et méprisants et bien au contraire, nous saluons le travail de l’Ensemble Matheus et leur participation aux Vieilles Charrues puisque justement, il n’y était question que de diversité simple, « sans chichi » ni queue de pie.
      L’expression « mélange des genres » n’avait en aucune manière pour sens ici une dénonciation hautaine.

      Ce que nous dénonçons est l’instrumentalisation d’un style musical qui peut être faite dans d’autres circonstance.
      Cette « union miraculeuse » pour reprendre vos termes appropriés, sert ici de prétexte pour poser des questions sur les différentes actions concernant la musique classique.

      Vous venez y apporter un premier élément de réponse, merci pour votre contribution à chaud et à très bientôt j’espère dans le « temple » de la Musique avec un grand « M » qui regroupe tous les genres 🙂

  3. Ping : La Salle Gaveau : musique, discrétion et prestige « louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s