Les salles de concerts à Paris : la Salle Pleyel

© _dsae – Flickr

 

Tout l’été, suivez notre blog ! Nous vous proposons une série de présentation des salles de concerts parisiennes, en commençant aujourd’hui par la Salle Pleyel.

 

La Salle Pleyel comme on la connaît aujourd’hui, rue du Faubourg Saint-Honoré, date de la première moitié du XXème siècle mais la « première » salle de concerts dite Salle Pleyel date du XIXème siècle, et était situé rue Cadet.

Cette salle a été construite par Monsieur Camille Pleyel fiston du célèbre fabricant de pianos Ignace Pleyel. Et ce n’est qu’au début du XXème siècle que la société Pleyel décide de construire une beaucoup plus grande et plus prestigieuse salle de concerts, proche de la place de l’Etoile, toujours au nom de l’entreprise et ses illustres fondateurs.

La soirée d’ouverture en 1928 verra Messieurs Stravinsky et Ravel diriger leurs propres oeuvres en présence du Président la République, du Premier Ministre… et avec l’Orchestre du Conservatoire. Chopin et Charles Trenet ont donné leur dernier concerts dans cette salle. La liste des grands artistes y ayant donné une représentation est sans fin.

De 1935 à 1998 la salle est la propriété du Crédit Lyonnais suite à la faillite de la Société Pleyel. De gros travaux de rénovations auront lieu de 2002 à 2006. On ajoute notamment des banquettes à l’arrière de la scène pour accueillir un choeur ou plus de public. La Salle Pleyel sera rachetée par la Cité de la Musique en 2009 et a une jauge d’environ 2000 places.

 

La Salle Pleyel est indéniablement une des salles les plus prestigieuses de Paris et même de France. Mais cette réputation la dessert aussi. Le public de cette salle est connu pour être peu chaleureux. L’installation artistique contemporaine au niveau du foyer avec des néons rend la salle encore plus froide qu’elle ne l’est déjà.

Mais quelle programmation… La tête nous en tourne. En plus du classique où il se joue tout ce qui se fait de mieux au monde (si si), la Salle Pleyel accueille de nombreux concerts de jazz et même de variété, d’électro…

 

On pourra y applaudir celui dont nous parlions hier, le chef Fayçal Karoui, en décembre, mais aussi le Budapest Festival Orchestra, un de nos orchestres « coups de coeur », Roberto Alagna, Radu Lupu, Valery Gergiev…

Advertisements

3 thoughts on “Les salles de concerts à Paris : la Salle Pleyel

  1. Ping : Le Théâtre des Champs-Elysées : temple musical de béton « louisleclassique

  2. Ping : La Salle Gaveau : musique, discrétion et prestige « louisleclassique

  3. Ping : La Philharmonie de Paris : les inquiétudes du Sénat « louisleclassique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s